Le site du CNOSF
Eté > Belgrade 2007 > Actualités Belgrade 2007 >

Ton sur ton, ou presque

Journée blanche dans la ville blanche. Ce mercredi 25 juillet fut un jour sans médaille, mais qui a tout de même apporté quelques satisfactions, notamment en tennis où nos deux français sont assurés de monter sur un podium. Pas de natation, ni de gymnastique ce mercredi, afin de préparer les deux derniers jours de compétitions denses. Les regards se portaient donc, en premier lieu, sur le stade des Partizans de Belgrade, où l'athlétisme pouvait espérer quelques résultats.

Des athlètes déçus

Jordan Nicolas, 7ème du 110m haies - Photo CNOSF
Jordan Nicolas, 7ème du 110m haies - Photo CNOSF
Ils espéraient deux ou trois médailles, notamment au 1500m et au 110m haies masculins. Ils revinrent bredouilles de leur troisième jour de compétition.
Parti au couloir 5, en favori avec le Belge Dries Peeters, Jordan Nicolas n'a pu faire mieux que 7ème des haies, en 14:16, pénalisé notamment par un départ moyen. Une course finalement remportée par le Roumain Cornel Bananau en 13:83. Pour rappel, Jordan avait gagné sa série en 13:72... dommage. On attendait également une perf' d'Houssam Bouallagui sur le 1500m, mais sur une finale beaucoup plus rapide que la série (Houssam finit en 3:56.06 contre 4:02.21), notre coureur de fond n'a pu faire mieux que 5ème. Au disque féminin, la souriante Héléna Victorin finit à une honorable 10ème place avec un lancer à 40m96, tandis qu'en hauteur, Mickaël Huynh arrête le concours à 1m90, et termine à la 19ème place.
Flora Guei, espoir de médaille sur 200m - Photo CNOSF
Flora Guei, espoir de médaille sur 200m - Photo CNOSF
Enfin, après avoir déclaré forfait au 100m pour se réserver, Grégory Hilaire et son élongation se sont à nouveau retirés de la start list... rendez-vous au relais ?
La journée eut toutefois son lot de satisfactions, avec la qualification pour leurs finales de Georgy Outureau, plus à l'aise à la longueur qu'au 100m (5ème avec 7m08) et de Samir Dahmani qui a remporté sa série du 800m et finit 1er des qualifications en 1:53.41. En 800m toujours, mais féminin cette fois, Djénéba Camara a quant à elle battu son record personnel : en 2:09.85, la licenciée de l'USC Magny en Vexin finit troisième mais aura fort à faire en finale. Enfin, dernière finaliste du jour, Flora Guei, qualifiée en 24.42 pour la finale du 200m (24.28 en série). Arrivée 2ème de sa demi-finale, Flora aura un coup à jouer jeudi et peut espérer un podium.

Polo à l'eau, judo et vélo bobo

Objectif n°1 de la France, la Grèce s'est imposée à la dernière minute - Photo CNOSF
Objectif n°1 de la France, la Grèce s'est imposée à la dernière minute - Photo CNOSF
Grosse déconvenue pour nos poloistes, qui jouaient le match le plus important de leur poule face aux Grecs. Après s'être largement imposés contre le Portugal (15/2) et avoir connu une défaite logique face aux Hongrois (17/8), les Français affrontaient une équipe de Grèce de très bon niveau qui avait tenu tête (11/8) à la Hongrie et venait chercher contre (et comme) la France la place de second de la poule qualificative pour les demi-finales. Las, le sort a choisi les héritiers de l'Olympe antique à ceux de Coubertin, puisque, à égalité 9/9 à cinq secondes de la fin du match, les bleus encaissèrent un but fatal qui coula leurs espoirs. Les jeunes Français qui bénéficiaient des encouragements de l'équipe d'athlétisme, peuvent néanmoins se montrer fiers de leur parcours. Trop peu amenée à s'évaluer contre des sélections nationales, l'équipe de France a montré sa place, au niveau de la Grèce (outre le scenario du match, notons d'ailleurs que Français et Grecs firent le même nombre de tirs, 26). Reste le match pour la cinquième place qui se jouera contre la Slovaquie, une nation elle aussi plus orientée vers le water-polo que la France, mais le groupe est vraiment bon...

En judo, les grands espoirs du jour reposaient essentiellement sur les garçons, Jean-Christophe Lamy (-60kg) et Morgan Re (-66kg). Le premier ne fera pas mieux que 8ème, battu sur son dernier combat par l'Italien Strazzeri, tandis que Morgan sera dominé sur une décision peu évidente à 3 secondes de la fin, Morgan se prenant un koka, la plus petite marque du judo, sur un mouvement qui ne l'amène qu'à genoux. Chez les filles, Alizée Renaud pliait en qualification face à la Hollandaise Maureen Groefsema et Alexandra Thiebaut poussait jusqu'en huitièmes, où la Hongroise Noémi Sass lui faisait subir la loi du ippon.
Pierre-Henry Jung, 31ème de la finale A du critérium
Pierre-Henry Jung, 31ème de la finale A du critérium


En cyclisme, les qualifications du matin pour le criterium, durant lesquelles la fougue des jeunes coureurs s'est manifestée par de très nombreuses chutes (une quinzaine, dont le Français Erwan Teguel), avaient placé Pierre-Henry Jung en seul Français dans la finale A. Il termine finalement à la 31ème place, l'or étant remporté par l'Anglais Georges Atkins. En finale B, Kevin D'Hondt fait 16ème et Erwan finit 36ème.

Des médailles au bout de la raquette

Chloé Babet et Gianni Mina sont assurés d'obtenir deux médailles chacun, après leur qualification en simple et en double mixte pour les demi-finales du tennis. Gianni a battu le britannique Greg Goodal 6/4 2/6 2/6, et Chloé, la Belge Sofie Oyen 0/6 6/3 1/6. Les demi-finales de ce jeudi risquent d'être plus difficiles, contre l'Italien Paciello et la Géorgienne (tête de série n°1) Gorgodze en simples, et contre la paire géorgienne Gorgodze/Khmiadashvili en double. Mais d'ores et déjà la satisfaction est là : engagés sur trois tableaux, les Français repartiront avec trois podiums puisque les battus des demies se voient récompensés d'une médailles de bronze.

En tennis de table, Stéphanie Loeuillette et Quentin Robinot poursuivent leur route, qualifiés pour les quarts de finale après avoir battus les Lituaniens Domeika/Vaskeviciute 3 sets à rien.
En individuels, les Français restent également en lice, mais le tableau devient désormais plus difficile... le verdict jeudi.